Trevor Van Nest
2/27/20
Bernie Puchalski, BP Sports Niagara

Pleins feux sur les anciens : Trevor Van Nest

L’aventure de Trevor Van Nest aux Jeux du Canada aurait bien pu ne jamais se réaliser !

En 1989, le jeune athlète de l’université Queen’s, alors âgé de 22 ans,  s’est classé deuxième aux épreuves du 800 mètres et du 1500 mètres de Tillsonburg (ON).

« Les classements étaient affichés et j’étais le dernier suppléant de l’équipe »,  rapporte le résident de Niagara Falls, aujourd’hui âgé de 52 ans.  

Alors, Van Nest est rentré au chalet de son grand-père, il a participé à quelques courses sur route et s’en est retourné à Kingston où, à sa grande surprise, il apprît qu’un lanceur de poids s’était blessé et qu’il y avait maintenant une place pour lui sur l’Équipe Ontario.

 « Le lendemain, j’ai dû rejoindre le camp d’entraînement à London et ensuite, me rendre directement à Saskatoon », raconte le propriétaire des services financiers Niagara Region Money Coaches et York Region Money Coaches.

Il avait déjà remporté des victoires aux  Jeux de l’Ontario mais les Jeux du Canada seraient son premier grand événement sportif multidisciplinaire.

M. Van Nest a participé à plusieurs compétitions au Jeux du Canada à Saskatoon en 1989 : le 800 mètres, le 1500 mètres et le relais 4X400 mètres. Il s’est qualifié pour la finale dans les trois catégories ; une performance impressionnante lui a valu la 4e place au 1500 mètres et, il s’est classé 7e au 800 mètres.

La cérémonie d’ouverture est l’événement le plus mémorable pour l’ancien vice-président marketing de la société American Express.

« Il faisait très froid », dit-il. « Brian Mulroney était présent, avec son épouse, et nous lancions des épinglettes dans la foule. »

Il avait préparé une grande pancarte avec ses camarades de chambre qu’ils brandirent autour du stade.

 « Nous fréquentions les filles que nous allions marier alors nous avons préparé cette immense pancarte sur laquelle était inscrit le message suivant : Nous vous aimons Tracey, Anita et Karen. Et, nous avons vu la pancarte à la télé. »

Son épouse, Anita Van Nest, est aujourd’hui pasteur à l’église presbytérienne Stamford de Niagara Falls.

Les Jeux ont été un événement marquant pour M. Van Nest.

« J’ai participé à de nombreuses rencontres d’athlétisme partout aux É.-U. et au Canada mais il n’y a rien comme ces événements multisports ; on entre dans des stades bondés de monde, on rencontre des gens qui font partie des équipes de volleyball, de basketball et de natation, et tous représentent l’Ontario. » raconte-t-il.  « Et, on se rendait sur les sites de compétitions pour encourager ces équipes et, elles nous retournaient la politesse. »

De nombreux repas ont été partagés, des épinglettes ont été échangées et de nombreuses amitiés se sont forgées au village des athlètes de l’Université de Saskatchewan,

« C’était comme les Olympiques, mais à l’échelle du Canada ; on côtoyait des compétiteurs venus de toutes les provinces. C’est ce qui en fait un événement unique. »

L’expérience fut un véritable frisson d’excitation pour M. Van Nest.

« Geoff Gowan (ancien commentateur de piste et pelouse de la CBC) a mentionné mon nom à la télé alors que je m’apprêtais à passer en tête à quelques centaines de mètres de la ligne d’arrivée », raconte M.  Van Nest. « La finale du 1500 mètres a été très compétitive et tactique. » a-t-il ajouté.

Les Jeux du Canada sont un des faits saillants de la carrière de M. Van Nest.  Il s’est vu attribuer la médaille d’argent au 1000 mètres lors des Championnats universitaires canadiens. Il a remporté le plus grand nombre de médailles de tous les athlètes de l’histoire de l’Université Queen’s ce qui lui a valu une place au Temple de la renommée pour les étudiants.  Il a terminé sa carrière avec 17 médailles aux championnats de l’Ontario et 5  médailles aux championnats canadiens. M. Van Nest détient toujours des records d’école secondaire au niveau de la ville, du comté et de la région de Kingston.

 « J’ai toujours été un bon leader et, en bonne forme et sous un temps clément, je pouvais facilement obtenir des records personnels. »

Sa meilleure performance individuelle est survenue lors des Championnats universitaires canadiens de Winnipeg avec un temps de 2:24 au 1000 mètres, ce qui lui a valu la deuxième place.

Suite à sa carrière universitaire, le père de trois enfants a participé aux World Masters Championships en 2007, 2009 et 2011. Sa meilleure performance est survenue en 2011 avec une 12e place au 1500 mètres. Il a subi une blessure au pied qui l’a mis au rancart mais le vélo et le golf lui permettent de rester en forme.

Son entraînement en athlétisme a été bénéfique sur son mode de vie et dans le cadre de son travail.

« Lorsqu’on est un athlète, on apprend les compétences essentielles : la discipline, la persévérance. Et, lorsque l’on se concentre pour atteindre un but qui compte pour beaucoup, on peut accomplir des choses remarquables », dit-il. « Ça m’a préparé au monde des affaires et mon beau-père aimait me voir impliqué dans des activités sérieuses qui demandaient beaucoup de discipline et d’entraînement. »

Van Nest se réjouit du fait que la région de Niagara accueille les Jeux d’été du Canada 2021.

« Je suis tellement enthousiaste, c’est un événement grandiose ! » dit-il. « Je ne crois pas que les gens comprennent vraiment. Ils liront probablement quelques grands titres mais ils ne réalisent pas la grandeur de cet événement, le nombre de jeunes qui se rendront en région, les entraîneurs, les familles et l’impact économique pour la région. »

Il voit l’occasion de mettre en valeur les atouts de la région de Niagara et de démontrer clairement à quel point la région a progressé.

« St. Catharines est en plein essor, Niagara est en plein essor et je travaille avec des clients de toutes sortes qui viennent du Grand Toronto », a-t-il raconté. « C’est excitant ! Surtout, qu’aujourd’hui, il y a de nombreux organismes et regroupements qui n’existaient pas en région il y a 10 ans. »

M. Van Nest se dit très enthousiastes face à l'avenir de la région de Niagara.

« Il y a un regain d’élan et des événements tels les Jeux du Canada et les Championnats du monde d’aviron font que de plus en plus d’entreprises se rendent compte que Niagara est l'endroit où il faut être pendant cette période extraordinaire », déclare-t-il. « C’est fascinant de voir une région en plein essor. »

Un reportage de BP Sports Niagara, détenu et exploité par Bernie Puchalski and Bill Potrecz.

Abonnez-vous pour demeurer au courant des nouveautés concernant les Jeux d’été du Canada Niagara 2021

En vous identifiant comme étant bilingue (français et anglais), bonjourniagara.com fera appel à votre collaboration.